Par Arthur Levy, le 2 Octobre 2017

ESSILOR


Cours : 103,25€
Conseil : Vente à 103€
Objectif : 95€
Horizon : Début Janvier





Executive summary

- Essilor, géant du marché de l’optique et leader de son secteur
- De solides résultats financiers et une logique d’acquisition
- Un cours spéculatif peu convaincant

Essilor a pour activité principale la conception, la fabrication et la distribution de produits et services qui contribuent à corriger, protéger et prévenir les risques pour la santé visuelle. On distingue deux principaux secteurs où Essilor intervient : la correction (verres de correction) et la protection (verres solaires) visuelle.


I. Le marché sur lequel opère Essilor

1/ La situation actuelle

La santé visuelle est un enjeu majeur. On estime que sur les 7,2 milliards d’habitants, 63% ont besoin d’une correction OR seulement 1,9 milliards d’entre eux en bénéficient actuellement. Cela signifie que plus de 2,5 milliards d’individus ont besoin d’une correction visuelle. La répartition géographique de ces individus non-corrigés est la suivante :

- 1,6 milliards en Asie
- 530 millions en Afrique
- 170 millions au Moyen-Orient
- 130 millions en Amérique du sud

Pour ce qui est de la protection solaire des yeux, il va de soi que 100% de la population est un marché potentiel car tout le monde devrait protéger ses yeux.OR seulement 1,4 milliards d’individus ont recourt à des lunettes de soleil. Ce manque de protection entraine de nombreux problèmes liés à une trop forte pénétration des rayons solaires dans les yeux, notamment dans les pays émergents (cataracte, cancer des yeux…).


2/ Un marché toujours croissant

La population mondiale croit et vieillit, et par conséquent les besoins en correction et prévention visuelles aussi. De plus, on remarque une croissance de la myopie (3,3% en moyenne par an) et de la presbytie (2,5% en moyenne par an), liée à l’utilisation toujours plus récurrente des écrans dans la vie de tous les jours. De même, le marché des lunettes solaires est en forte expansion dû à l’intensité des rayons solaires qui est de plus en plus importante et avec le développement de prescriptions médicales pour le port de lunettes solaires.

Voici une estimation de la potentielle croissance du marché du verre d’ici à 2030 :


D1

3/ Essilor, leader mondial de l’équipement d’optique ophtalmique

Essilor produit principalement des verres de correction et des verres solaires mais aussi des lentilles de contact et des montures avec ses marques phares : Varilux, Crizal, Transitions, Eyezen, Xperio, Foster Grant, Bolon, Costa. Ce marché pèse environ 85 milliards d’euros chaque année. Le groupe tient une place solide en tant que leader du marché (25% des parts de marché).


D1

Cependant, comme beaucoup de groupes français, Essilor reste peu présent sur le e-market, or c’est un marché non négligeable (estimé à 5 milliards d’euros soit 6% du marché global des verres, montures et lentilles). En effet, Essilor ne possède que 4% des parts de marché des ventes en ligne.

Essilor a annoncé le 16 février un projet de fusion avec Luxottica, son concurrent italien, qui doit être finalisé d’ici la fin l’année. Une façon d’accroitre



II. L’analyse financière : des résultats solides

1/ Etude interne

Remarque : les chiffres sont consolidés, on ne tient pas compte des variations de changes et des effets de périmètre.

D1

- Chiffre d’affaires : en augmentation de 6%.

- Marge brute (chiffres d’affaires – cout de produits vendus) : elle a diminué entre 2015 et 2016 (passage de 59,7% à 58,8%). Cette baisse est due à deux facteurs : d’une part le ralentissement des ventes de verres en Amérique du Nord, d’autre part, le développement de sites internet qui ont une marge brute inférieure à la moyenne du groupe.

2/ Etude comparative

Principaux concurrents de Essilor :

- GrandVision (néerlandais) : mêmes activités que Essilor.
- Safilo Group (italien) : spéciaisé dans la fabrication de montures.
- Bausch & Lomb (américain) : fabrique des verres (dont Ray-Ban) mais travaille aussi pour l’US Navy (jumelles, télescopes…).
- Carl Zeiss (allemand) : spécialisé en optique de précision dont la vision mais aussi la microscopie, la métrologie et les semi-conducteurs.
- Hoya Corporation : verres ophtalmologiques mais se spécifie aussi dans l’électro-optique, chose qu’Essilor n’a pas encore fait et qui pourrait être une opportunité de croissance pour l’avenir.


D1

Essilor reste la plus importante entreprise du secteur en terme de CA (celle qui a le plus de part de marché donc). Son PER et son Price to Book Ratio sont supérieurs à la moyenne ou à ceux de ses concurrents. Cela s’explique par l’aspect très spéculatif qu’a pris le cours de son action (l’action se négocie à plus de 29 fois son bénéfice net par action). En effet, depuis l’annonce d’une prochaine fusion avec Luxottica, le cours a augmenté de plus de 15%. Cela engendre logiquement une augmentation du PER et du Price to Book Ratio. Ainsi, les investisseurs ont confiance en l’action Essilor, quitte à la survaloriser. On peut tout-de-même se demander si nous n’avons pas à faire à une bulle.


III. Analyse chartiste : bulle spéculative ?

DD

Le cours du groupe Essilor est en croissance depuis 2007 tout comme ceux de ses concurrents. Les groupes comme Essilor, Luxottica, Bausch & Lomb ainsi que GrandVision sont des groupes qui axent leurs activités sur l’innovation. C’est pour cette raison principalement que les cours de ces groupes sont en forte progression. Concernant l’action Essilor, elle suit un cours croissant entre sa résistance et son support. Ainsi Essilor constitue une action prometteuse pour les placements durables.


D1

A une échelle plus fine (1 an), les choses se compliquent : le cours reste très volatil. Après une longue phase ascendante spéculative suite à l’annonce de la fusion avec Luxottica, le cours entame une phase descendante, signal de vente.


D1

L’analyse chartiste confirme ce signal de vente. Le MACD coupe la ligne du signal le 21 Septembre, fort signal de vente. A court terme, le plus raisonnable serait de vendre en espérant un cours qui se stabilisera autour de 95 – 96€ début Janvier.


D1

Quelle stratégie adopter ?

Il est difficile de shorter un géant comme Essilor. Assurément, le groupe est en bonne santé et va croitre dans les années à venir, notamment grâce à sa stratégie d’acquisition. Cependant, le cours reste très spéculatif et surévalué comme nous l’avons vu :

• Pour une stratégie d’investissement sur du long terme, il est conseillé d’acheter. Essilor est une entreprise très prometteuse et le marché sur lequel elle opère est en forte croissance.
• Pour une stratégie d’investissement sur du moyen terme, il est conseillé de vendre en fixant un objectif d’achat à début Janvier autour de 95 – 96€ selon l’analyse chartiste.

Sources: Challenge, Essilor.com, Yahoo Finance, Zone Bourse, Bloomberg