Actualités

L’OPEP s’accorde avec la Russie pour prolonger les restrictions de production de pétrole

Après plusieurs jours de pourparlers et de négociation entre l’Arabie Saoudite et la Russie, les membres de l’OPEP et leurs alliés ont convenu de maintenir la réduction historique de production de pétrole, au moins jusqu’en juillet. Cette réduction drastique, qui viendrait s'ajouter aux quotas déjà en vigueur depuis 2017, est jugée nécessaire pour soutenir les cours du pétrole affectés par l'épidémie mondiale de coronavirus qui fait vaciller l'économie et plonger la demande de brut depuis plusieurs mois.

Suite à l’accord précédemment établi, les cours du brut ont doublé depuis le plus-bas atteint fin avril (plus de 42 dollars), et les pays pétroliers entendent consolider ce succès. En revanche, l’amélioration reste menacée puisque d’importants stocks se sont accumulés autour du monde tandis que la consommation de pétrole s’écroulait dans des proportions inédites. Les quotas baisseront ensuite progressivement mais resteront en vigueur jusqu'en avril 2022.

Le Covid-19, poids de la dette publique française en 2020

Fin mars, la dette publique française a atteint 101,2% du Produit Intérieur Brut, soit une hausse de 3,1 points par rapport à décembre (ce qui correspond à 2 438,5 milliards d’euros) s’établissant ainsi comme la plus forte augmentation trimestrielle depuis le deuxième trimestre de 2009. Récemment, la dette publique avait déjà largement outrepassé le PIB : au troisième trimestre 2019, et en 2017, après intégration de la dette de la SNCF. Le gouvernement estime qu’elle grimpera jusqu’à 120,9% du PIB avant la fin de l’année.

Pour lutter contre les conséquences économiques de la crise sanitaire actuelle, la sécurité sociale a dû mettre en place un certain nombre de mesures à la suite desquelles sa dette s’est accentuée de 8,7 milliards d’euros. Cette intensification de la dette des administrations de sécurité sociale « contraste avec les réductions de dette des deux dernières années à la même époque (-1,2 milliard au premier trimestre 2019 et -11,2 milliards au premier trimestre 2018) », rapporte l'Insee.

Plan de relance de l’économie dans la zone euro

Le 18 mars 2020, la BCE annonce la mise en place d’un plan d’intervention de 750 milliards d’euros pour faire face à la pandémie actuelle du covid19. Il s’agit d’une première pour la BCE car jamais auparavant elle n’avait injecté une aussi grosse somme en si peu de temps. Dans la foulée, les taux de la dette italienne se sont détendus, évitant ainsi une nouvelle crise de la zone euro.

La BCE remet en cause une fois de plus le rôle des Etats dans la gestion de ce genre de crise. Devant le comité économique et financier du parlement européen, Christine Lagarde affirmait : « « Ce soir-là, je peux vous dire que personne ne s’est dit qu’il fallait qu’on attende l’intervention d’autres acteurs. On devait agir, c’était notre devoir ».

Mise en place d’une taxe carbone aux frontières; une idée soutenue par les industriels français

Selon les industriels français, le remboursement de la dette, la réindustrialisation et la lutte contre le réchauffement climatique passeraient par la mise en place d’une taxe carbone aux frontières. Bruxelles se lance ce défi et à pour objectif de mettre en oeuvre ce mécanisme à l’horizon 2021.

Afin de mettre en place une taxe carbone aux frontières de la zone euro, il faudrait commencer par identifier le différents secteurs d’activité concernés, les pays et aussi determiner le mode de fonctionnement du mécanisme.

La commission européenne préfère parler d’un « ajustement des quotas d’émission carbone aux frontières » afin d’éviter d’irriter les partenaire commerciaux de l’UE.

De nombreuses questions persistent autour de ce sujet:
- Comment mesurer le carbone émis par la production et le transport des produits importés ?
- Quel prix fixer ? Et quelles seraient les échéances de payement ?
- Un tel process respecte-t-il les accords de libre-échange et les réglementations de l’OMC ?

Evenements de nos partenaires

Mercredi 5 août : Afterwork AlumnEye

L’occasion de : poser tes questions, discuter avec des professionnels et faire des rencontres exceptionnelles

Réservation gratuite et obligatoire : https://facebook.com/events/s/afterwork-alumneye-41-paris/617130039182198/?ti=icl

Contactez-nous